mercredi 30 mars 2016

La Proie du Papillon de Stéphane Soutoul




 
Présentation de l'éditeur : Sulfureux. Indécents. Mortels…
Avez-vous déjà entendu des rumeurs évoquant les Fils d’Éros ? On prétend à mi-voix que ces professionnels de la séduction joueraient avec les sentiments et bouleverseraient la vie de leurs victimes. Ils éveilleraient la volupté des sens, tisseraient des liens de complicité pour mieux refermer le piège de leurs charmes le moment venu. Judith de Ringis est une femme d’affaires aussi douée qu’impitoyable. Pour se débarrasser d’une concurrente gênante, elle requiert les services de l’un de ces mercenaires.
Un maître qui excelle dans l’art de mettre à nu les secrets les plus intimes et d’enjôler les âmes. Marco, dit le Papillon, s’engage à briser la proie que lui désigne Judith. Cependant, manipuler les choses de l’amour n’est jamais simple, surtout quand les plus redoutables prédateurs se révèlent, eux aussi, capables d’émotions…




Bonjour, je m'appelle Koko et j'ai lu un thriller sentimental

-Bonjour Koko!
-Je sais, j'ai dis qu'on ne m'y reprendra plus mais j'étais avec deux copines et elles m'ont dit que Stéphane Soutoul, c'était de la bonne
- Oui mais même quand il y a  incitation des copines, on avait dit qu'on ne lisait plus du sentiment
- Je sais j'ai été nulle, j'ai craqué, j'ai pris le livre
- On ne te juge pas tu sais
- Mais il me retourne comme une chaussette cet auteur. Souvenez vous que ce n'est pas ma première fois avec lui.
- Oui, tu nous avais dit que c'était un de tes dealers les plus sérieux.
- Et du coup, un livre sur les papillons, je ne me suis pas méfiée. OK, j'aurai dû voir que la couverture ressemblait à à un bijou, c'est girly, c'est tout ça
-Et qu'est ce qui s'est passé ?
- J'ai aimé.


Stéphane Soutoul nous prouve encore une fois qu'il sait manier tous les genres.

On l'a vu dans de la Fantasy Urbaine. Dans du Fantastique. Dans de la romance. Maintenant dans du thriller sentimental? A quand la Science Fiction, j'ai envie de dire ? Mais en même temps, je n'ai pas envie parce qu'il va me dire : Mais tu sais, j'ai un projet dans les cartons. Tu vas aimer (bah tiens) et cela m'est venu en lisant telle saga et du coup je l'ai pris comme référence... Tu as aimé cette saga ? Ah bah je te dirai quand je l'aurai écris, tu pourras le lire avec Claire et Hélène.

Voilà. Et du coup, pour la proie du Papillon ? Si je vous disais qu'il vous emmène dans une direction avec de beaux marqueurs papillon et que hop ! D'un coup d'un seul, il vous retourne comme une belle chaussette et vous vous retrouvez à la fin en hurlant le fameux : "Quewaaaaah ? En fait c'était ...." (Nan je ne vous dirai rien. Tssssss).


Pour le reste, je vous laisse la découverte. Parce qu'un roman de Stéphane cela se lit. Tout simplement. Ne vous attardez pas à vous demander si ce roman va être votre genre à vous ou pas. Votre genre : c'est Stéphane Soutoul. Tout simplement.

4 commentaires:

  1. C'est touchant tout ça, ça va faire plaisir à Stéphane ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il a même pas eu honte. *tous les mêmes*

    RépondreSupprimer
  3. Je n’achète que deux ou trois livres par mois par manque de budget et j'ai choisi ce livre en janvier grâce à sa couverture et parce que l'auteur est Montpellierain XD Après, j'ai hâte de trouver un moment pour le découvrir et pourquoi pas essayer de me le faire dédicacer un jour XD Gros bisous ma Koko!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Méfie toi, c'est une vraie pipelette Stéphane. Il te fera lire des livres. ;)

      J'espère que tu aimeras sa plume légère. Gros bisoux ma Yukie :*

      Supprimer