mardi 23 mai 2017

Fées, Weed et guillotines de Karim Berrouka




Présentation de l'éditeur : La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques. Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud. La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective. Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une conspiration bien plus grande que la fée et l’enquêteur vont tomber.






Excellent !

S'il n'y a qu'un seul mot que je doive retirer de ce livre c'est que c'est Excellent. De la fantasy urbaine comme je l'aime et comme cela doit toujours être. Si, je m'en veux, car avec les copines plus les enfants plus le Prince Charmant, je pense que j'ai mais totalement oublié d'aller voir Karim Barrouka lors de Trolls et Légendes. Certes, je pense qu'il me pardonnera parce que depuis, j'ai lu Fées, Weed et Guillotines et que depuis cette lecture, j'ai acheté tous les autres titres du même auteur.

Donc pour ceux qui ne connaissent pas le monsieur qui a écrit ce roman drôlissime et très intriguant, je tiens à vous dire un truc aussi : Vous allez en bouffer. Car si vous me connaissez bien, quand un auteur me fait rire autant et quand je suis d'accord avec lui sur plein de choses (Stéphane Soutoul, si tu lis cet article, je sais que tu souris) (et je sais que tu le lis donc arrête de sourire), je suis cablée en Wi Fi, bluetooth, pigeon voyageur sur tout ce qu'il fait ! C'est y pas limite si je mets pas une caméra chez lui ! Voila ! 


Mais pourquoi c'est  si bien ?

Faire un roman drôle,  c'est  mignon mais il faut toutefois une bonne base solide. Ici, nous avons une mythologie solide et je dirai même plausible. Il y a un royaume des fées et celles ci peuvent accéder au monde des humains par soit une période de transition qui les leur enseigne les us et coutumes de l'époque,  soit de manière un peu rock n Roll comme notre héroïne,  soit de manière clandestine comme notre doudou vilain du roman. L'auteur a choisi de la transposer dans notre monde et l'emmène voir un détective au répondant certain pour retrouver une salope. Celle ci l'a en effet trahi il y a quelques centaines d'années ce qui l'a amenée à  être guillotinée.  Pour cela, elle amène des indices du tonnerre : des portraits de sourire

Je vous laisse imaginer la tête de notre inspecteur qui ne se démonté pas parce qu'il a dans sa manche un personnage qui vend du rêve : Premier de classe ! Et laissez moi vous dire que rien que ce personnage vous donnera des rires à  faisons.  Et ce n'est qu'un personnage secondaire. Bref, Karim Berrouka sait manier de la fantasy, du thriller et du drôle.  Donc, je vous dis cela très humblement, vous prenez votre porte monnaie et vous courrez acheter ce magnifique livre. Perso, je cours lire les autres 

2 commentaires:

  1. Bon, ok, je suis vraiment contente d'avoir découvert ton blog et adore déjà tes chroniques!
    Je te suis sur a peu près tous les réseaux, histoire de me tenir au courant *-* #soyonsfous
    (et j'utilise carrément trop de hastags)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Hastags, c'est la vie.
      Bienvenue sur le blog. N'hésite pas à venir me voir pour discuter lecture :)

      Supprimer